Fondation François Sommer, la chasse entre tradition et modernité

Fondation François Sommer, la chasse entre tradition et modernité

Jeune entrepreneurs

Le parcours de François Sommer a fait de lui un passionné de la nature et de la chasse. Il est soutenu par sa femme et ensemble, ils ont créé le Club de la Chasse et de la Nature en 1966. Ils ont mis à la disposition du club un parc naturel avec plusieurs espèces d'animaux sauvages ainsi qu'un hôtel particulier pour les échanges et le musée. Il est consacré à la chasse raisonnée et responsable.

Le parcours de François Sommer

François Sommer, fils d'un pionnier de l'aviation, a pu découvrir dès les années 30 les prairies et les animaux sauvages des terres africaines. C'est là-bas qu'il a eu ses vraies expériences de chasse et a développé une grande passion pour cette discipline. Toutefois, la découverte de la chasse irréfléchie et du braconnage en Afrique lui ont fait comprendre qu'il faut protéger ces animaux sauvages des hommes malveillants.

Dès son retour, après la 2e Guerre Mondiale aux Ardennes, il a décidé d'œuvrer pour sa passion. Il a aménagé le domaine de Belval, un héritage familial, en un parc naturel d'espèces animales et végétales sauvages venues des quatre coins du monde. Géré par le Club de la Chasse et de la Nature, on trouve également un musée et un lieu de partage et d'échange sur la culture cynégétique.

Une chasse rationnelle ouverte au monde contemporain

La fondation (http://www.fondationfrancoissommer.blog) oeuvre dans le partage des bonnes pratiques de la chasse responsable et le respect de la nature : un éveil de la conscience du chasseur dans un milieu naturel qu'il apprend à protéger. Les membres luttent contre les massacres illicites des animaux sauvages dans un esprit de respect profond pour leur gibier. Dans le musée, plusieurs œuvres d'art appartenant au couple Sommer sont exposés pour faire perdurer la vraie culture de la chasse à la française.

Toutefois, la fondation est ouverte sur le monde moderne et propose régulièrement des événements pour le grand public. Des projections, des oeuvres, des conférences, des sensibilisations sur la pratique cynégétique sont organisées. Des débats sont encouragés pour rapprocher les idées qui sont éloignées par la différence de génération et d'opinion. C'est un club fraternel qui œuvre pour l'apprentissage des techniques anciens et modernes de la chasse.

Une chasse qui respecte la biodiversité

Les membres du Club se doivent d'appliquer des techniques de chasse qui respectent le gibier. Chaque chasseur est conscient qu'il appartient au monde des vivants et fait partie de cet écosystème qu'il doit aussi protéger. Le chasseur vit dans ce  système à l'équilibre fragile qu'il doit défendre et chérir.

L'éthique du Club repose sur des valeurs morales qu'elle transmet à ses membres par le biais des formations sur les techniques de chasse à appliquer.